^ Back to Top

Consignes Randonnées

La propre sécurité du pratiquant est avant tout assurée par sa propre vigilance ! Il  veillera, par son comportement, à ne pas mettre en péril sa sécurité ni celle du groupe.

Une randonnée annoncée peut-être modifiée avant le départ fonction de la météo ou d’événement imprévu.

Le pratiquant doit s’informer à l’avance, auprès de l’animateur, des difficultés potentielles de la sortie, s’il pense que celle-ci risque de dépasser ses propres capacités physiques.

Le pratiquant doit obligatoirement être en possession de sa licence, de sa carte d’identité, de sa carte vitale et de chaussures de randonnées adéquates.

En cas d’arrêt « intempestif » c'est-à-dire hors des repos prévus par l’animateur, le serre file doit en être informé.En randonnée, le pratiquant laissera également son sac en vue sur le bord du chemin.

Les pratiquants auront toujours dans leur sac les médicaments d’urgence qui leur sont nécessaires, avec leur mode d’emploi.

Les trousses de secours dont sont munis les animateurs ne doivent contenir aucun médicament, pas même un comprimé de paracétamol !

Seuls, les pratiquants à jour de leur licence et du certificat médical de non contre indication à la pratique de l’activité, sont admis  (exception faite d’une séance d’essai ou de journée découverte).

En cas d’alerte météo, vigilance orange ou plus, la randonnée du jour est annulée.

La responsabilité de l’Association commence à partir du point de départ de la randonnée et se termine au même point. Ainsi, un pratiquant  ne doit pas quitter le groupe avant le terme prévu. En cas d’insistance, l’animateur devra l’informer en présence de deux témoins, qu’il n’est plus sous sa responsabilité ni celle de l’association.

L’animateur est responsable de son groupe : il doit refuser un participant dont l’équipement (ou l’état de santé) s’avérerait inadapté à la sortie proposée, de même qu’un pratiquant qui persisterait à ne pas respecter les principes de sécurité évoqués dans ce texte.

L’animateur doit caler son rythme sur le pratiquant  qui semble  le plus lent.